Programme – Éva Gauthier, Pionnière du Chant Moderne en Amérique

Textes, narration, conception et mise en scène : Christine Lemelin
Au piano:  Réjean Coallier         Durée : 90 minutes 30 octobre 2000
Mot de Christine Lemelin

En guise de rappel : Un Canadien errant.
Pour être plus précise, j’ai entonné les deux premiers couplets, le public m’accompagnant de bonne grâce. Je leur fis la surprise d’enchaîner les deux derniers couplets chanté par Éva Gauthier. 
Émouvant!
Ce spectacle, une véritable performance.

Le Rap du « Name-Dropping » a été créé pour l’occasion.
Pour d’autres informations à ce sujet, suivre ce lien.

Voici ce qui semble être le seul enregistrement existant à ce jour de l’oeuvre de C. T. Griffes :

Pour consulter la Page principale, suivre ce lien.
Pour visionner les photos, suivre ce lien.
Pour consulter l’article sur les 20 ans du spectacle, suivre ce lien.
Pour lire la suite 1/2 de cet article, suivez ce lien.

Pour lire la deuxième et dernière partie de cet article, suivez ce lien.
Pour d’autres informations autour du Rap, suivre ce lien.

Pour lire sur l’oeuvre de Charles T. Griffes, Three Javanese Songs, suivre ce lien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.