AG Photographe PLB Design

Opéra de chambre : L’« Opéra-Chansons » WXYZ… Code secret

Voici non pas DE l’opéra
mais UN opéra !

ELLE – et son double, la NARRATRICE, son miroir (parce qu’écrit à la première et à la troisième personne) –, sans complaisance, sans déguisement, elle fait une enquête. Un soliloque lors duquel elle sonde ses souvenirs, tentant de percer certains mystères, découvrir les clés de son identité. Ce faisant, une question surgit : que peut-on bien pouvoir faire de sa vie ?

Loin de la rectitude politique, on y retrouve humour et autodérision. Question de santé mentale… Métier porteur de rêves, s’il en est, que celui d’artiste. À l’opposé, une réalité crue, brutale. Or, si on ne peut plus rêver… Projet ni innocent ni inoffensif : il ne se veut pas plus un objet de réconfort qu’un objet de provocation. Une histoire chantée, un roman-chansons. Voire, une auto-fiction.

Fusion des genres, cet opéra de chambre se présente tel un objet hybride dans le sens où il est composé, certes, de chansons, mais qui sont plutôt de nature théâtrale. Théâtrales, parce que « opéra » ; qui dit opéra dit histoire, dit « drame ». Opéra également pour s’éloigner de l’anecdotique pour se concentrer sur l’émotion et le sujet qui la transporte. Opéra toujours, grâce à des textes de liaison traités comme des récitatifs. Opéra encore, car bien que chaque chanson soit indépendante, il y a une histoire en chacune d’elles et le tout forme une seule et même histoire : une mise en abyme. Finalement, « Code secret », parce qu’il y a justement des codes qui s’y cachent dont la portée est universelle.

« Opéra-Chansons » ?!? Le concept opératique s’est imposé à force d’écriture. La musique, elle, répond à l’ambiance suggérée par le texte. Il se dégage néanmoins une uniformité qui n’était pas prescrite d’emblée. Un concept réunit toutes ces chansons de façon cohérente dont le lien est le double personnage, ELLE-NARRATRICE.

Malgré certaines apparences, ce projet n’est pas un plaidoyer qu’on pourrait supposer féministe. Une femme parle, certes ; il met tout simplement en évidence certaines failles de l’âme, de la psyché humaine, de toutes ces illusions qu’on entretient, parfois malgré soi.

Ce projet, novateur ? L’opéra n’est-il pas l’art suprême en art « dramatique » ? Dans tous les cas, l’opéra en soi fait rêver plus d’un créateur… Loin de l’idée de grandeur que suppose ce qui précède, cet objet se veut de nature modeste parce que de l’ordre de l’intime et du confidentiel ; ainsi, opéra de chambre. Dans ce contexte «  Less is more » ? La réflexion s’impose. Et, contrairement à une tendance actuelle qui veut créer une histoire autour de chansons qui ont eu leur part de succès ou encore mettre en musique une œuvre déjà connue, il s’agit ici d’une œuvre originale qui vient du cœur et cherche à y retourner (rapprochement possible : La voix humaine de Jean Coteau/Francis Poulenc).

Somme toute, la chanson, et par conséquent l’opéra, est un moyen plus qu’un but : le véhicule du sujet, lequel est toujours d’actualité, car « la » réalité défie le passage du temps.

La chanson, c’est ça aussi ;
C’est aussi ça, l’opéra !

 

Publicités

28 réflexions au sujet de « Opéra de chambre : L’« Opéra-Chansons » WXYZ… Code secret »

  1. Ping : L’« Opéra-Chansons » : C’est demain ! | Christine Lemelin

  2. Ping : Pour qui, bof… | Christine Lemelin

  3. Ping : On aura beau dire… | Christine Lemelin

  4. Ping : L’exception… | Christine Lemelin

  5. Ping : Payer les critiques ou Malade du marketing ? | Christine Lemelin

  6. Ping : WXYZ… Code secret, un « Opéra-Chansons » : le public en a dit… | Christine Lemelin

  7. Ping : Quelle-s année-s ! | Christine Lemelin

  8. Ping : Ne pas faire comme les autres = Marque de commerce… | Christine Lemelin

  9. Ping : Dépôt légal BAnQ | Christine Lemelin

  10. Ping : L’auto-fiction | Christine Lemelin

  11. Ping : Bonnes nouvelles ? | Christine Lemelin

  12. Ping : Faire oeuvre utile… | Christine Lemelin

  13. Ping : Du chaos au spirituel… | Christine Lemelin

  14. Ping : Être de son temps ? | Christine Lemelin

  15. Ping : Mon corps prémonitoire… | Christine Lemelin

  16. Ping : Rejoindre l’universel… | Christine Lemelin

  17. Ping : Marchands d’illusions… | Christine Lemelin

  18. Ping : La lâcheté… encore ! | Christine Lemelin

  19. Ping : Huit jours à peine… | Christine Lemelin

  20. Ping : L’identité… | Christine Lemelin

  21. Ping : L’identité… (bis) | Christine Lemelin

  22. Ping : 5 ans déjà ! | Christine Lemelin

  23. Ping : Marie-Nicole Lemieux : Le beau chant véritable ! | Christine Lemelin

  24. Ping : Au-delà du rêve ? | Christine Lemelin

  25. Ping : Le grand retour de la diseuse : Gérard Depardieu ? | Christine Lemelin

  26. Ping : La cruauté (suite) | Christine Lemelin

  27. Ping : Pourquoi ?!? | Christine Lemelin

  28. Ping : Jouer « Carmen » alors ?!? | Christine Lemelin

Les commentaires sont fermés.