Mon corps prémonitoire…

Toute ma vie j’ai été confrontée avec des vibrations qui ne m’annonçaient rien de bon. Des vibrations que je ne pouvais associer à rien mais qui, inéluctablement, me prévenaient qu’il s’agirait d’un événement dramatique pour lequel je ne pouvais absolument rien faire pour renverser la situation. Association bien après les faits…
Avec pour résultat cet album et le spectacle qui en découle…

Ce matin, en apprenant la tragique nouvelle concernant un ami, un collègue de très longue date de mon compagnon de vie, j’ai ressenti les mêmes vibrations qu’hier, alors que mon conjoint était alerté parce qu’on craignait sérieusement pour lui, artiste aussi fragile et vulnérable que talentueux… Avec des yeux…

Mon corps savait, lui. Il avait compris, bien avant mon intellect, comme toujours, que le sort en était jeté pour lui — alea jacta est.

Vous comprendrez que je préférerais ressentir des vibrations annonçant de meilleures augures…

Avec grande tristesse nous te pleurons, cher ami Benoît Brodeur…
R.I.P.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s